31 décembre 2005

huile sur toile / 150*110 cm

Yep les kids,
Emplette DVD et CD pour les fêtes de Noël :
DVD :
- "Demon Lover" de Olivier Assayas (acheté par pur snobisme)
- "La Pianiste" de Michael Anake (acheté pour l'objet, toute ma famille me rabachant que le film est pourrit et qu'il y a du SEXE dedans (et c'est mal apparemment)).
CD :
-Purple confusion - The Sound of The Atom Splitting (dêpéchez vous, bientôt il n'en restera plus un seul et il ne sera pas réedité...)

file12Je suis resté schotché sur le tableau illustrant cet article au vide abyssal, Portrait de Mäda Primavesi par Gustav Klimt (peint en 1912, exposé à N.Y - MoMa). Le corps de la jeune fille est violemment disgracieux, mais sa chevelure et son visage sont captivant. Il y a une étrange assurance dans la façon dont se tient Mäda et dont son regard fixe le spectateur. Le visage est presque trop symétrique, seul le mouvement de sourcil et les pommettes apportent une touche d'humanité.
Que nous veut cette jeune fille aux pommettes saillante ? Est-elle en colére ? Est-elle dans une sorte de rage capricieuse ? Ou bien est-elle dans une démarche plus romantique comme le laisserait entendre les décorations dans ces cheveux longs tombant. Est-elle amoureuse ?
(...)


Posté par ibrendan à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur huile sur toile / 150*110 cm

Nouveau commentaire